Sundays /Court-métrage sur la quête de la réalité humaine

« Sundays » est un court-métrage qui n’a rien à envier aux plus grands blockbusters américains. Avec un budget limité de 51 000 dollars, le réalisateur Mischa Rozema parvient à nous faire vivre un moment intense en mettant en scène un monde à bout de souffle, prêt à s’éteindre, dans lequel un individu s’interroge sur le fonctionnement de la société et sur la réalité qui l’entoure.
En reprenant les codes de créations culturelles diverses telles que le film « Matrix » ou encore le célèbre roman « 1984″ de George Orwell, il met en scène un fonctionnaire anonyme qui se rend compte de l’absurdité du monde et de la « fausse réalité » qui l’entoure. Le personnage semble perdre petit à petit les repères essentiels qui régissent nos vies : son identité, l’amour, le bonheur… C’est toute une « réalité » qui s’effondre. Il s’agit là d’un véritable récit contre-utopique qui invite le lecteur à la reflexion.

Publicités

Le « Bonheur » expliqué par FRÉDÉRIC LENOIR

Prenez 15 minutes pour écouter ce que dit cette homme: Frédéric Lenoir sur le « Bonheur » par un extrait de l’entrevue à Tout le monde en parle . FRÉDÉRIC LENOIR, (philosophe, sociologue et écrivain)

A voir ICI

Les femmes du Moyen-Orient résistantes contre Daesh

L’Etat Islamique (EI) en guerre a un ennemi redoutable:
Les femmes. Evidemment 🙂

Au moment où de nombreuses femmes kurdes combattent dans les rangs de l’armée, à Kobané (au nord de la Syrie), contre environ 3 000 djihadistes lourdement armés, à la surprise générale, les autorités de la région de Hassaké adoptent une mesure ultraféministe en mettant en place un décret révolutionnaire, établissant l’égalité homme-femme, selon l’ OSDH (Observatoire syrien des droits de l’homme). Un tour de force éclatant, un terrible affront envers le Daech.

En effet, ce décret interdit la polygamie, les mariages forcés, les crimes d’honneur, les violences, les discriminations, et donne droit à l’héritage ainsi qu’à des rémunérations identiques à celles des hommes…  »
Mais les femmes kurdes sont loin d’être seules ! Leur combat n’est absolument pas un événement isolé, bien au contraire, il est révélateur d’un mouvement de résistance inédit, qui ne cesse de s’accroître, mené par les femmes du Moyen-Orient contre l’État islamique. Tout comme au Kurdistan, au Liban ou encore en Malaisie, sans utiliser de Kalachnikov, des artistes pop féministes figurent en première ligne contre le Daech.

La plus connue d’entre elles étant la ténébreuse et sulfureuse chanteuse kurde, Helly Luv, baptisée la « Shakira kurde », qui apparaît telle une guerrière sexy, prête à en découdre avec le Daech, dans la plupart de ses clips, vus en moyenne 3 millions de fois. Elle défend farouchement, à travers les paroles de ses chansons mais aussi ses actions humanitaires, les nombreuses femmes investies dans les troupes peshmergas, en leur apportant clandestinement de l’eau et de la nourriture. Helly Luv a même créé la Luv House, une organisation à but non lucratif afin de venir en aide à tous les Kurdes dans le besoin, souvent persécutés par le Daech.

Bon musicalement ce n’est pas ma tasse de thé, certes mais bravo.

Aldous Huxley : « Faire accepter à la population sa propre servitude »

Extrait de « Endgame » d’Alex Jones. Discours de Aldous Huxley, auteur de « Brave New World (Le Meilleur des Mondes) » souvent considéré comme le roman descriptif du Nouvel Ordre Mondial.
Dans cette conférence datée de 1962 à l’Université de Berkeley, Aldous Huxley insiste sur la pertinence de son livre, qu’il appelle « Parabole ». Il est persuadé qu’il y a aura des dictatures scientifiques dans le futur telles que décrites dans son livre ou 1984. Mais, selon lui, sa vision du Nouvel Ordre Mondial est plus efficace car elle repose sur une « servitude volontaire »

La France Brule

Un CLIP conçu et réalisé avec Franck Sinistra.
Sélectionné et diffusé au : Big Brother Award Festival 2008, Off Shortz Festival 2008, Hacker Space Festival 2009, Festival de Cinéma Brut 2009 et pour l’expo Jeune Création 2008.

Le rêve américain – L’histoire de la plus grande arnaque de tous les temps


Excellente explication du fonctionnement de la création monétaire par la dette avec cet extrait de « Le rêve américain – L’histoire de la plus grande arnaque de tous les temps »